Fête de la Mer à la Pointe Saint Gildas

 Dans Actualités, Non classé

En ce 7 août 2022 avait lieu la Fête de la mer à la Pointe Saint Gildas, avec son incontournable messe en plein air. C’est dans un cadre idyllique que 400 personnes ont assisté à la messe célébrée par le père François-Xavier Henry, curé de la paroisse et par le père Raymond Olivier Jovenez.

Auparavant, le père François-Xavier et le père Jovenez avaient embarqué dans la vedette de la SNSN, en compagnie de Claude Caudal, Maire de Préfailles et de Yannick Haury, député de la 9ème circonscription. Au large, ils ont jeté une gerbe à la mer en mémoire de tous les marins, plaisanciers ou professionnels, péris en mer.

A leur retour, le vent s’était invité pour la célébration de la messe en plein air, d’autant que la tente qui abritait l’autel était face à la mer !

 

Dans son homélie, le père François-Xavier évoquait certaines des tragédies que nos côtes ont connues ces dernières années : le Saint Philibert dans les années 1930 avec 400 personnes qui ont perdu la vie entre Noirmoutier et Préfailles, le Lancastria avec au moins 4 000 morts au large de la Pointe Saint Gildas ; mais aussi, un peu plus loin de nous, le chalutier « Bugaled Breizh » et ses 5 marins morts noyés ou encore un petit chalutier de la Turballe qui a coulé près d’Hoëdic, les 2 marins ayant pu être sauvés in extremis par les sauveteurs de la SNSM. Sans oublier les sauveteurs eux-mêmes qui ont perdu 3 des leurs lorsque leur vedette s’est retournée aux Sables d’Olonne…

Le père François-Xavier invitait les amoureux de Victor Hugo à reprendre avec lui ces vers bien connus, dans Océano Nox :

 

« Oh ! combien de marins, combien de capitaines Qui sont partis joyeux pour des courses lointaines, Dans ce morne horizon se sont évanouis ! Combien ont disparu, dure et triste fortune ! Dans une mer sans fond, par une nuit sans lune, Sous l’aveugle océan à jamais enfouis !… ». Il faisait ensuite le lien entre cette fête de la mer et l’homélie du jour par l’appel à la vigilance. « Tenez-vous prêts, c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’Homme viendra » dit l’évangile à relier à la vigilance des sens, de l’œil et de l’oreille, pour voir et entendre le danger potentiel dont doivent faire preuve les marins.

Notre curé terminait son homélie par cette prière :

Tu es béni, Seigneur, Dieu notre Père, Créateur de l’Univers, toi qui as fait tout ce qui est bon. Tu nous as donné la mer et ses ressources : permets que nous nous en servions toujours avec sagesse et dans l’action de grâce.

Béni Seigneur ceux et celles qui vivent de la mer ; nous te confions en ce jour tout particulièrement ceux qui ont péri en mer au cours de leur travail : accorde-leur le repos de leur âme et protège leurs familles. Toi qui es le Dieu vivant, avec ton Fils et le Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. AMEN !

Cette messe, joyeuse et recueillie, devant l’océan d’un bleu profond, pouvait se terminer au son de la cloche du « clocher de la Pointe Saint Gildas », un clocher sur-mesure qui reprend chaque année du service pour se souvenir que la mer peut être et belle, et dangereuse…

Retrouvez l’homélie du père François-Xavier en suivant ce lien >>>
et quelques photos dans le diaporama ci-dessous :

Derniers articles
Contactez-nous

Pour toute demande d’information

Saisissez le terme recherché puis appuyez sur la touche Entrée