Prendre le temps de la relecture…

 Dans Brèves

« Je ne savais pas, mais j’étais avec toi » Ce verset 22 est au cœur du psaume 73 (72), un psaume qui est tout entier relecture de vie. Ce psaume commence par « Vraiment, Dieu est bon… » et s’achève par « il est bon d’être proche de Dieu… d’annoncer les oeuvres du Seigneur aux portes de Sion ». Et pourtant ce psaume relate une expérience douloureuse : expérience de conflit, de doute, d’abandon. Mais le psalmiste accepte de se mettre sous le regard de Dieu pour relire cette expérience, et c’est là qu’il découvre à sa grande surprise que Dieu n’a cessé de lui être présent dans cette épreuve.

C’est le sens de la « relecture » de vie que nous propose le diocèse de Nantes après cette expérience inattendue que nous avons traversée. Pour les uns ou pour les autres, ou tour à tour, elle a pu être déconcertante, difficile, pénible et même insuppor-table ou au contraire paisible et même heureuse. Pour tous elle a conduit à des déplacements, et si nous l’avons vécue avec le Seigneur elle a été pour nous une expérience spirituelle. Aussi il serait dommage de ne pas en recueillir aujourd’hui les fruits spirituels !

Comment vivre ce temps de relecture ? Il est bon d’abord de s’arrêter, surtout si vous avez l’impression que tout redémarre à une allure folle !

Vous pouvez reprendre ce psaume et le méditer, invoquer l’Esprit saint et Lui demander ses dons de sagesse et de discernement. Puis avec papier et crayon vous saisir des quelques pistes proposées par le diocèse. (voir ci-dessous)

Vous pouvez vivre cette démarche personnellement, mais aussi avec quelques autres chrétiens, membres d’un « petit groupe » existant ou que vous réunirez pour l’occasion.

Relire à la manière biblique, ce n’est pas s’enfermer dans le passé. Bien au contraire c’est reconnaître aujourd’hui comment le Seigneur m’a accompagné jusque là pour m’engager résolument avec Lui sur un chemin nouveau. N’est-ce pas ce que nous faisons à chaque Eucharistie ? « À leur tour, ils racontaient ce qui s’était passé sur la route, et comment le Seigneur s’était fait reconnaître par eux à la fraction du pain. »

 

Télécharger le questionnaire du diocèse pour une relecture du confinement 

 

 

Derniers articles
Contactez-nous

Pour toute demande d’information

Saisissez le terme recherché puis appuyez sur la touche Entrée

', 'auto'); ga('send', 'pageview'); ga_fired = true; } }, true);