Nous ne voulons pas de votre guerre civile…

 Dans Actualités

Il est des actualités à la fois brûlantes et piégeantes qu’il est très difficile d’aborder dans « l’exercice imposé » de l’homélie, et sur lesquelles pourtant une parole est attendue. Beaucoup de media peu inspirés se contentent de répéter l’oxymore du ministre de l’intérieur qui a annoncé que tout policier sur lequel pèse un « soupçon avéré » (sic) de racisme sera suspendu, sans relever combien cette expression nous fait quitter la présomption d’innocence, élément fondateur de notre droit et des libertés. La France a déjà connu ce régime  de la culpabilité présumée, c’était en 1793.

J’ai trouvé l’éditorial de Jean-Pierre DENIS, directeur de la rédaction de « la Vie » particulièrement ajusté, je vous y renvoie.

p. Arnaud +

Un grand nombre de personnes se sont rassemblees le 6 juin 2020 Place de la Concorde, pres de l’ambassade americaine a Paris, en hommage a George Floyd et pour denoncer les violences policieres en France, reclamant justice pour Adama Traore, justice pour tous et brandissant des pancartes Black Lives Matter – Les vies des Noirs comptent, malgre une interdiction prefectorale. Les forces de l’ordre ont ete deployees en masse avec des barrieres anti-emeutes. Paris, FRANCE – 06/06/2020 A large number of people gathered on June 6, 2020 Place de la Concorde, near the American Embassy in Paris in tribute to George Floyd and to denounce police violence in France, demanding justice for Adama Traore, justice for all and brandishing Black Lives Matter signs, despite a prefectural ban. Police was deployed with riot barriers. Paris, FRANCE – 06/06/2020//04HARSIN_MANIFVIOLENCESPOLICIERES029/2006062237/Credit:ISA HARSIN/SIPA/2006062240

Derniers articles
Contactez-nous

Pour toute demande d’information

Saisissez le terme recherché puis appuyez sur la touche Entrée

', 'auto'); ga('send', 'pageview'); ga_fired = true; } }, true);