Homélie du père Arnaud – messe unique de rentrée du 15 septembre 2019

 Dans Homélies

Homélie pour le 24ème dimanche ordinaire de l’année C – Messe unique de rentrée à Tharon

 

Frères et sœurs, quelle joie de célébrer l’Eucharistie, l’action de grâce du Christ, venus des 9 clochers de nos deux paroisses.

Ces derniers jours nous étions partagés entre l’espoir d’être nombreux rassemblés, et la crainte de ne pouvoir bien accueillir tout le monde dans cette grande chapelle. Comme vous le voyez, un espoir et une crainte plutôt contradictoires ! Aujourd’hui, nous sommes nombreux, remplis de foi, d’espérance et d’amour, comment ne pas s’en réjouir !

Mais dans mon cœur de prêtre, de pasteur, la joie que j’éprouve de célébrer avec vous la résurrection du Christ en ce dimanche est mélangée également avec un sentiment contradictoire. Car je porte en mon cœur de pasteur également tous ceux qui ne sont pas là aujourd’hui. Nos voisins, nos collègues de travail, nos camarades d’école, peut-être des membres de nos familles. C’est vrai qu’il fait beau. Le soleil est magnifique et beaucoup sans doute profitent de cette belle journée de septembre. Nous aussi nous allons en profiter tout à l’heure, et la lumière nous parvient déjà à travers les vitraux.

Mais la lumière du Seigneur Jésus est infiniment plus belle que la lumière du soleil.

L’amour qui est dans le Christ Jésus, cet amour répandu dans nos cœurs par l’Esprit du Seigneur Jésus est infiniment plus précieux que tous les loisirs que l’on peut pratiquer.

Et la vie que le Père nous donne en abondance dépasse tout ce que nous pouvons imaginer, c’est la vie bienheureuse de Dieu Lui-même, la vie éternelle.

Aussi j’ai pour ces paroisses un désir, je dirais même une vision. Cette vision, c’est qu’un jour la Messe unique qui nous rassemble aujourd’hui soit célébrée sur la plage de Tharon, et que ce ne soit pas plus ou moins 1000 paroissiens qui soient rassemblés, mais bien tous les habitants de nos communes. Car le Seigneur Jésus a donné sa vie pour nous tous ! Pour nous qui sommes rassemblés et qui avons reçu déjà le baptême pour la plupart, mais aussi pour ceux du dehors, ceux qui ne connaissent pas encore le Seigneur Jésus, pour ceux qui sont indifférents aujourd’hui et même ceux qui peut-être le rejettent.

C’est un grand rêve ! Je ne sais pas exactement quelle est la longueur de la plage de Tharon, mais s’il le faut on choisira l’heure de la marée basse pour mettre tout le monde ! J’aime bien le proverbe qui dit : « il faut avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue pendant qu’on les poursuit ». N’ayons pas peur d’avoir de grands rêves. D’ailleurs c’est ce que Dieu a promis à Abraham, et c’était surement encore plus incroyable. Pensez donc, Abraham était déjà un vieillard quand Dieu lui a dit : « Je multiplierai ta descendance comme les étoiles du ciel, comme le sable au rivage des mers ».

L’évangile est pour tous ! Tous ces habitants de nos communes sont aimés de Dieu, et Dieu désire leur donner à eux aussi sa vie en abondance. Dieu désire les sauver du péché et de la mort, de tout ce qui les emprisonne, les divise et les rend trop souvent malheureux.

 

Et voilà pourquoi nous sommes rassemblés aujourd’hui pour communier au Christ. Nous faisons l’expérience de la communion pour être envoyés ensuite en mission ! Si nous vivons la communion pleinement, nous serons vraiment missionnaires !

 

Alors comment allons-nous faire ? Comment ce rêve et cette vision vont-il devenir une réalité ? Je crois qu’il faut commencer par apprendre à mieux accueillir nos contemporains. Aujourd’hui vous avez été accueillis dans cette chapelle ste Anne de Tharon. Et bien ce sera un grand pas de fait lorsque dans chaque église, à chaque Messe, une équipe de paroissiens sera en service d’accueil. C’est déjà commencé, ensemble nous allons progresser pour que chaque personne qui franchisse le seuil de nos églises fasse l’expérience d’un accueil chaleureux, reflet de la joie de Dieu qui accueille ses enfants.

 

Après l’accueil, le deuxième enjeu très important est de vivre partout dans notre paroisse les 5 essentiels, la prière, la fraternité, la formation, le service et l’évangélisation. Alors notre paroisse sera vraiment comme une « fontaine au milieu du village », une paroisse hospitalière, souriante, afin que tous puissent s’approcher sans crainte pour s’abreuver à la source.

 

Ces derniers mots sont tirés de la vision paroissiale. C’est là que nous allons, c’est là que le Seigneur nous conduit. Parfois des chrétiens me disent : mais où allons-nous ? Tout tourne si vite autour de nous, parfois dans notre vie et même dans notre Eglise. Et bien nous savons où nous voulons aller. Mais si tous les paroissiens le savaient aussi, ce serait encore mieux ! Généralement quand vous êtes dans un train, vous aimez bien savoir où va le train !!! Alors je vous engage à aller souvent sur le site de nos paroisses, et à lire et relire la vision paroissiale. Ainsi nous pourrons conjuguer tous nos efforts pour y parvenir.

 

Et ce n’est pas si compliqué. Car beaucoup d’entre vous sont déjà engagés avec bonheur dans ce Renouveau Missionnaire Paroissial.

 

La soirée du 3 octobre nous rassemblera dans l’église des Moutiers pour une veillée de louange et d’adoration. A chacune de ces veillées je reçois des remerciements de paroissiens, pas très mérités d’ailleurs car ce n’est pas moi qui les organise. La dernière fois l’une d’entre vous m’a même dit : c’est mon cadeau d’anniversaire ! Cela fait du bien de nous retrouver pour louer, chanter, adorer ensemble. L’église des Moutiers est grande !

 

Il y a déjà beaucoup de temps d’adoration, mais je voudrais que tous ici dans cette église vous fassiez cette expérience de venir adorer le Seigneur présent dans le Saint Sacrement. Car c’est Lui qui est la source évidemment. La vision de Messe sur la plage de tout à l’heure, elle passe d’abord par le fait que chacun de nous prenne du temps avec Dieu. Et cela non plus n’est pas compliqué. Mardi matin à Tharon, mardi soir à la Bernerie, mercredi après-midi à st Michel, mercredi soir et jeudi matin à Pornic, vendredi tout l’après-midi à la Plaine. Et j’espère qu’on pourra encore allonger cette liste pour vous accueillir tous à un moment ou à un autre !

 

Ce n’est pas compliqué non plus de rejoindre un petit groupe, ni même d’en accueillir un chez soi. Là encore les échos des nombreux paroissiens qui y ont participé sont très positifs. Et ce sont des lieux où on peut très bien inviter ceux qui ne viennent pas encore à l’église. Vous en entendrez parler bientôt ! Comme vous entendrez parler du parcours Alpha qui va redémarrer en janvier. Levez la main vous qui avez déjà participé à un parcours alpha ! Maintenant levez la main vous qui avez déjà amené quelqu’un à un parcours alpha. Vous voyez, tous vous pouvez en parler à une personne de votre entourage.

 

Et puis la dernière invitation que je voudrais vous faire, c’est de venir au moins de temps en temps à un « dimanche ensemble ». Le prochain est le 20 octobre, et justement pour répondre à l’appel du pape François ce dimanche aura pour thème la mission !

 

C’est vrai que m’engager personnellement dans ce Renouveau Missionnaire est exigeant. En fait, c’est l’amour qui est exigeant, c’est la vie chrétienne qui est exigeante. Cela me demande de renoncer à mes habitudes et à mon péché. Et comme le dit saint Paul, « moi, je suis le premier des pécheurs ».

Heureusement, si je suis pécheur, le Seigneur est toute miséricorde. Et je me console vite d’être pécheur quand j’entends cette parole merveilleuse :

« il y aura de la joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se convertit, plus que pour 99 justes qui n’ont pas besoin de conversion ».

Frères et sœurs, Dieu est miséricorde, et cette miséricorde s’étend d’âge en âge comme le chante la Vierge Marie. Déjà dans cette Eucharistie et aussi tout à l’heure avec les grillades : festoyons et réjouissons-nous, car il a plu à Dieu notre Père de nous donner le Royaume.             Amen !   Prière des disciples…

Derniers articles
Contactez-nous

Pour toute demande d’information

Saisissez le terme recherché puis appuyez sur la touche Entrée

', 'auto'); ga('send', 'pageview'); ga_fired = true; } }, true);